Gérez vos modules WordPress et DokuWiki avec le Pack Hébergement sous Linux

La semaine dernière, je vous parlais des nouveautés du Pack Site, l’outil de création de site e-commerce de NordNet, accessible même si vous n’avez pas de connaissance technique en la matière. Aujourd’hui, je m’adresse plutôt à ceux qui s’y connaissent, qui créent et administrent eux-mêmes leurs pages web. En effet, dans le catalogue NordNet, on trouve aussi deux solutions d’hébergement, sous Windows et sous Linux. Aujourd’hui, intéressons-nous aux nouveautés de ce dernier : la gestion de modules Web WordPress et DokuWiki, et l’utilisation d’un proxy de sortie.

Ajouter un module WordPress ou DokuWiki

Grâce à la nouvelle fonctionnalité « ajouter des modules Web » (accessible en vous connectant à votre Tableau de Bord, via votre Espace Abonné) quelques minutes suffisent pour associer un module WordPress ou DokuWiki à l’espace d’hébergement sous Linux.

WordPress ou DokuWiki : principales caractéristiques

WordPress est un système de gestion de contenus qui est surtout utilisé pour la création de blog (comme celui-ci) mais qui est également capable de gérer un site Internet. Il permet notamment de publier facilement des articles contenant du texte, des images, des vidéos… Simple d’utilisation, il est aussi personnalisable : de nombreux thèmes graphiques sont proposés et l’ajout de plug-ins permet d’utiliser des fonctionnalités supplémentaires.

Quant à DokuWiki, il vous permet de créer facilement des pages « wiki », c’est-à-dire modifiables par les utilisateurs. Ce module est donc adapté aux groupes de travail et petites entreprises souhaitant créer et gérer leurs documentations techniques, bases de connaissances, projets… On peut également lui ajouter des extensions pour bénéficier de fonctionnalités complémentaires : flux RSS, album photo, blog…

Associer un module à votre hébergement en deux étapes

Pour associer l’un ou l’autre de ces modules à votre hébergement sous Linux, il vous suffira de sélectionner la langue pour l’administration, de saisir le nom du répertoire qui contiendra le module (une base de données libre est nécessaire), de saisir un mot de passe et une adresse e-mail pour recevoir un message de confirmation à l’issue de l’installation du module. Une fois que vous avez renseigné ces informations, l’installation commence.

Après quelques minutes, vous recevez un e-mail vous confirmant que le module a bien été installé et vous pouvez accéder à son portail d’administration afin de commencer à intégrer vos contenus.

Utiliser un proxy de sortie

Si vous souhaitez accéder à des pages ou services qui ne sont pas stockés dans votre hébergement, vous devrez accéder à l’extérieur. C’est l’utilisation du proxy qui vous permettra d’établir le lien entre vos pages (et scripts), et le service que vous souhaitez appeler.

Sur la page d’accueil du Tableau de Bord de votre Pack Hébergement sous Linux, vous retrouverez les informations techniques concernant le proxy de sortie. Un exemple d’implémentation vous est également proposé, à adapter selon les besoins spécifiques de votre code.

Ces deux évolutions facilitent la gestion des contenus sur votre site, qu’ils soient gérés par vos soins ou qu’ils reposent sur un service tiers. L’ajout quasi automatique de modules de gestion de contenus va vous faire gagner un temps précieux, que vous pourrez consacrer au développement de votre site Internet, blog, wiki… Et ce n’est pas tout : il me semble que d’autres modules, permettant de gérer d’autres types de contenus, seront prochainement associés au Pack Hébergement sous Linux. Affaire à suivre ! 

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*