La police britannique veut récupérer les spams que vous recevez

Pour la première fois, les utilisateurs de messagerie au Royaume-Uni sont invités à transmettre directement à la police les messages qu’ils croient susceptibles d’être liés à la fraude ou au phishing. Cela lui permettra de collecter en temps réel les données liées à la cyber-criminalité.

Un service géré par le National Fraud Intelligence Bureau se charge, depuis le 25 février, de réceptionner ces e-mails, en plus du service de déclaration en ligne qui existe pour les personnes pensant avoir été victimes d’escroqueries, en ligne ou non. L’adresse du service est email@actionfraud.org.uk.

Phishing, spam, scam 419 (arnaque nigériane)… tout peut y être dénoncé ! La police souhaite obtenir le plus d’exemples possible afin d’avoir une plus grande visibilité sur les menaces qui passent à travers les mailles des FAI. «C’est la première fois que nous sommes en mesure de recueillir et d’analyser des scams et des e-mails de cette façon », a déclaré Bernard Herdan, président de la National Fraud Autorité (NFA). « La collecte de renseignements constitue la clé de notre capacité à interrompre les activités des fraudeurs et à cibler leurs réseaux pour pouvoir les fermer. »

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*