Les attaques DDOS dépassent les attaques par injection SQL

Une étude de Trustwave révèle que les attaques par déni de service distribués sont passées devant les attaques par injection SQL lors du deuxième semestre 2010.

Le premier but des attaques DDOS est de mettre un ou plusieurs sites hors service. Ensuite, les objectifs peuvent être la défiguration de pages, le vol d’informations, l’insertion de malware et l’insertion de fausses informations. Généralement opérées pour faire perdre de l’argent à une organisation, le vol de carte de crédit est aussi en augmentation.

De plus, les attaques DDOS sont aussi plus simples, plus rapides et contagieuses. On estime que les botnets sont en grande partie responsables de la montrée de ces attaques.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*