Bientôt une extension en Bengali ?

Le Bangladesh est le 26ème pays à passer la phase 2 de tests de l’ICANN pour la création d’une extension en caractères non latins ou accentués. Lancé en février 2010 par le premier ministre Sheikh Hasina, ce projet concernera 300 millions de bangladais dans le monde.

Les phases de création d’une extension en caractères non latins ou accentués sont les suivantes :

Phase 1 : préparation par le demandeur dans le pays ou le territoire. Les autorités locales recherchent un consensus sur l’extension à demander et sur l’organisation pratique du projet. Plusieurs alternatives de chaînes de caractères non latins sont proposées afin de réduire les risques de rejet du projet par l’ICANN.

Phase 2 : évaluation du projet par l’ICANN selon des critères techniques et linguistiques.

Phase 3 : délégation de l’extension selon les mêmes procédures que celles utilisées par l’ICANN dans la délégation d’extensions ccTLDs (country code top-level domain) en caractères ASCII (American Standard Code for Information Interchange).

Consultez le communiqué de l’ICANN.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*