L’OTAN piraté

Les hackers, connus sous le nom d’Inj3ct0r Team, ont mis en ligne le document « NATO Tomcat 5.5 Servlet Backup », contenant 2 646 fichiers appartenant à un serveur de l’OTAN. Des données confidentielles auraient été obtenues et pourraient se retrouver sur WikiLeaks. Ils déclarent : « très bientôt, toutes vos stupides idées seront publiées sur WikiLeaks ».

Le groupe de pirates reprochent à l’OTAN de financer des armes nucléaires et de ne pas avoir suffisamment sécurisé son serveur. 

Les preuves de l’attaque ont été publiées sur le site de partage MediaFire et sont téléchargeables librement. Il y a moins d’un mois, une base de donnée l’OTAN avait déjà été prise pour cible et la bibliothèque en ligne avait été touchée.

Il y a 3 ans, l’OTAN déclarait : « Le piratage informatique est maintenant mentionnée au plus haut niveau avec les attaques de missiles et l’énergie. Ces attaques sont de plus en plus nombreuses, nous ne croyons pas que ce problème disparaisse rapidement à moins que des mesures à l’échelle mondiale soient prises. Le piratage informatique peut devenir un problème global. »

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*