Le CIO demande un traitement de faveur à l’ICANN

Le Comité international olympique souhaite que le conseil de l’administration de l’ICANN inscrive les mots liés au mouvement olympique dans la liste des noms réservés.

Le CIO avait déjà demandé à l’ICANN une protection particulière, pour éviter les risques de cybersquatting. Déjà en 2008 et 2009, il expliquait posséder tous les droits de propriété intellectuelle relatifs aux JO (« Olympic », Beijing 2008 »…) et menaçait l’ICANN d’action si « le CIO ou le mouvement olympique venaient à être impactés négativement par le mise en service du programme de gTLDs ».

Cette fois, les comités olympiques du Chili, d’Allemagne, de France, d’Australie, d’Inde, de Gambie et du Sri Lanka se sont joints au CIO pour soutenir sa requête. Ils demandent que les mots « Olympic » et « Olympiad » soient protégés dans le « système des noms de domaine » et ajoutent que « de nombreuses nations dans le monde protègent ces deux mots, ainsi que d’autres mots et symboles liés au mouvement olympique ».

Cette demande précède l’ouverture du congrès de Singapour et le lancement des nouvelles extensions.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*