Le cybersquatting bat des records

Le Centre d’arbitrage et de médiation de l’OMPI aurait traité, en 2010, 2 696 plaintes pour cybersquatting. C’est une augmentation de 28% par rapport à 2009, et de 16% par rapport au précédent record de 2008.

Pour 91% des litiges, on a conclu à des actes de cybersquatting.
Les cinq principaux domaines privilégiés des cybersquatteurs, pour 2010, ont été :

  • le commerce de détail,
  • la banque et la finance,
  • la biotechnologie et les produits pharmaceutiques,
  • l’Internet et l’informatique,
  • la mode.

L’OMPI précise que le pourcentage de litiges impliquant les noms de domaine de premier niveau est passé de 1% à 15% entre 2000 et 2010.

Cette croissance des plaintes s’explique par l’augmentation des enregistrements de noms de domaine chaque année.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*