Un réseau de publicités vérolées menace les utilisateurs de Windows et Mac

publicitéUn nouveau réseau de publicités vérolées a été découvert par Talos Security Research. Les campagnes de malvertising (malicious advertising) permettent aux hackers d’utiliser des publicités en ligne pour diffuser leur malware. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Superman : le super-héros le plus toxique

superman mcafee virusLes super-héros ne sont plus réservés à un public de passionnés, aujourd’hui ils sont partout et leur succès fait le bonheur de Marvel et DC Comics, mais aussi des pirates. McAfee a publié mardi 15 juillet son classement annuel des super-héros « les plus toxiques », c’est-à-dire les plus utilisés pour diffuser des malwares. C’est Superman qu’on retrouve sur la première marche du podium. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Snake: l’Ukraine visée par un puissant virus

snakeDepuis le début de la crise politique en Ukraine, en 2013, au moins 22 ordinateurs ont été touchés dans le pays par un puissant virus informatique, selon un rapport de BAE Systems. Baptisé Snake, le virus est « l’une des menaces les plus sophistiquées et les plus tenaces » qu’étudie actuellement BAE Systems Applied IntelligenceLire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Uroburos, un logiciel espion d’origine russe

uroburos 123Uroburos (du nom du serpent se mordant la queue dans la mythologie grecque) est un rootkit repéré par G Data, capable de dérober les informations confidentielles de grands réseaux et en activité depuis plus de 3 ans. Son niveau de complexité nécessite un important investissement humain et laisse à penser qu’il est surement l’œuvre de services secrets. Plusieurs détails techniques montrent qu’il provient d’une source russe ayant déjà mené une cyberattaque contre les USA en 2008. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Une publicité malveillante sur Yahoo.com

yahoo.comUne publicité malveillante a été diffusée via la plateforme publicitaire de Yahoo. Le vendredi 3 janvier, les utilisateurs de Yahoo.com ont été exposés à une publicité les redirigeant automatiquement vers un site exploité pour injecter du code malveillant à ses visiteurs. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone