La Journée mondiale de la protection des données aura lieu samedi

journée mondiale de la protection des données

Le 28 janvier aura lieu la journée mondiale de la protection des données. Depuis 10 ans et à l’initiative du Conseil de l’Europe, cette journée d’origine anglo-saxonne (« Data Privacy Day ») vise notamment à sensibiliser les citoyens aux dangers de l’e-réputation et aux enjeux de l’identité numérique. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Wi-Fi public : pourquoi il faut s’en méfier

wi-fi

Surfer gratuitement au café, à la gare ou à l’hôtel, c’est tentant mais vous y réfléchirez à deux fois après avoir lu cet article.

Peu de réseaux Wi-Fi publics nécessitent de mot de passe pour y accéder et pour les personnes peu scrupuleuses, c’est une aubaine.

Par exemple, lorsque vous utilisez les réseaux Wi-Fi publics, vous pouvez vous retrouver dans l’une de ces situations sans vous en rendre compte : Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Facebook Messenger: un virus se propage via de fausses vidéos  !

virus facebook messenger video« Votre prénom + une vidéo » : attention à ce nouveau virus qui se propage sur Facebook ! Si vous recevez via l’application de messagerie instantanée, Facebook Messenger, un lien composé de votre prénom et du mot « vidéo », ne cliquez surtout pas dessus, même si c’est l’un de vos amis qui vous l’envoie ! Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Yahoo! : 500 millions de comptes d’utilisateurs piratés

YahooCe jeudi 22 septembre, Yahoo! a annoncé  le piratage de 500 millions de comptes de ses utilisateurs à la fin de l’année 2014. C’est l’une des plus grosses fuites de données personnelles de l’histoire. Des informations comme les dates de naissances, les adresses emails, les numéros de téléphone, les noms et les mots de passe de ses utilisateurs ont été dérobées. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Protégez-vous des applications mobiles malveillantes

applications mobilesAvec le succès de certaines applications mobiles (Pokémon GO par exemple…), des pirates profitent du phénomène pour créer de fausses applications d’aide parallèle, guides ou autres, dans le but de dérober vos données les plus personnelles. Une fois installé, le malware véhiculé par l’application-leurre peut agir en toute tranquillité sur votre mobile et sniffer vos données (y compris bancaires). Désormais, les applications font office de Cheval de Troie (trojan) pour infecter massivement les appareils mobiles, plus nombreux que les ordinateurs sur le marché. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone