Yahoo change ses CGU le 21 mars

yahoo cguYahoo héberge actuellement en local les données de ses utilisateurs en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. A partir du 21 mars, ces dernières seront hébergées en Irlande. La toute nouvelle société « Yahoo ! EMEA Limited » basée en Irlande, gérera donc plusieurs services tels que Yahoo Mail, Yahoo Messenger, Yahoo Questions/Réponses, Flickr, Maps, Mail Plus, Toolbar et Contributor Network. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Une publicité malveillante sur Yahoo.com

yahoo.comUne publicité malveillante a été diffusée via la plateforme publicitaire de Yahoo. Le vendredi 3 janvier, les utilisateurs de Yahoo.com ont été exposés à une publicité les redirigeant automatiquement vers un site exploité pour injecter du code malveillant à ses visiteurs. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Yahoo Mail en panne pendant 2 jours

yahooLe moins que l’on puisse dire, c’est que le nouveau webmail de Yahoo n’a pas la côte. Entre les salariés de la firme qui affirmaient il y a quelques semaines préférer utiliser leur client Outlook , les utilisateurs qui n’en sont pas satisfaits et des erreurs lors de la libération des identifiants, la panne de 2 jours et surtout le silence de Yahoo à ce propos, la firme provoque la colère des utilisateurs. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

La NSA infiltre les serveurs de Google et Yahoo

NSAAprès le scandale de PRISM, la NSA n’a pas fini de s’attirer les foudres des internautes en fouinant dans les données des acteurs du net.

Cette fois, c’est un programme baptisé MUSCULAR qui secoue la Toile : opéré avec le Government communications headquarters, l’homologue britannique de la NSA, le programme permet aux deux agences de renseignement de récupérer des données depuis les fibres optiques utilisées par les plus grands acteurs d’Internet comme Google et Yahoo !.   Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Yahoo lance une campagne de libération d’identifiants

yahooYahoo Mail enregistre plus de 282 millions de comptes et bon nombre d’entre eux ont été abandonnés par leurs propriétaires. Pour que leurs identifiants puissent servir à d’autres utilisateurs, Yahoo a décidé de les réattribuer en libérant ces pseudonymes inutilisés. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone