Google booste son index à la « Caffeine » !

Une indexation plus rapide, une visibilité accrue sur le moteur de recherche… Vous en rêviez ? Google l’a fait !

Mise en place d’une nouvelle infrastructure technique

C’est en juin 2010 que Google a annoncé la mise place d’une nouvelle infrastructure technique portant le nom de « Caffeine » sur tous les centres de traitement de données, dans tous les pays et pour toutes les langues. Celle-ci a eu pour objectif d’accélérer la vitesse d’indexation, c’est-à-dire l’ajout des pages Web analysées par les robots au sein de l’index de Google. D’après les dires de Google, la fraîcheur de l’index a été optimisée de plus de 50%.

« Caffeine » n’opère aucun changement sur l’algorithme de calcul de position des sites Web au sein des SERP (Search Engine Results Page = page de résultats d’un moteur de recherche). Toutefois, avec un meilleur rafraîchissement de l’index, on peut s’attendre à quelques légères perturbations…

Google stocke des informations qui lui servent à évaluer le degré de pertinence de chaque document analysé : mise à jour du contenu, backlinks, liens internes et externes, etc. Si l’indexation est plus rapide, la comparaison entre une page analysée à l’instant T-1 et l’instant T+1 se fera plus souvent. Le degré d’appréciation de mise à jour et d’optimisation du contenu risque donc d’être revu à la hausse.

L’indexation selon Google, avec et sans « Caffeine »
L’analyse des pages par les robots de Google, avant la prise de « Caffeine », se faisait en « traitement par lots ». Voici, d’une manière simplifiée, l’acheminement de l’indexation :

  1. un robot parcourt le contenu d’une page
  2. il ajoute cette page dans un « groupe de pages » (un lot)
  3. le lot est traité, analysé
  4. les pages sont ajoutées dans l’index

Dorénavant, chaque page sera gérée indépendamment des groupes et sera traitée individuellement. Ceci sous-entend  donc qu’on saute une étape et que les robots, une fois la page parcourue, l’analyseront et l’ajouteront directement dans l’index. Et n’oublions pas que, plus vite les pages sont indexées, plus vite elles gagneront en visibilité sur les SERP.

Google s’adapte aux nouvelles tendances de publications : la génération blogueurs
Ce que l’on peut dire de Google c’est qu’il en a influencé plus d’un : premièrement les internautes, avec l’utilisation de son moteur de recherche (le plus utilisé au monde), et deuxièmement les référenceurs, qui se doivent d’ajuster leurs sites Web pour avoir une « chance » d’apparaître dans les pages de résultats. Une position d’influenceur qui, au vue de la mise en place de « Caffeine », pourrait bien être en déclin. En accélérant l’analyse du contenu présent sur Internet, Google tente de prendre le train en marche en s’adaptant aux « nouvelles » pratiques du Web. Quelles nouvelles pratiques ? LA pratique qui s’opère déjà depuis plusieurs années : le blogging !

Les blogs ne cessent de fleurir sur Internet depuis plusieurs années. Et quelle est la particularité d’un blog ? Sa fréquence de mise à jour qui est hebdomadaire voire, le plus souvent, quotidienne. Une bonne dose de « Caffeine » va ainsi permettre à Google de s’adapter à ces  nouvelles tendances de publication.

Les référenceurs vont-ils devoir s’adapter ?
Comme nous l’avions cité en début d’article, il s’agit là d’un changement interne chez Google. Ce qui sous-entend que les référenceurs ne seront concernés que de manière indirecte. Leurs pratiques actuelles du référencement ne devraient pas subir de modifications. Mais, avec une meilleure capacité à analyser le contenu des pages et un rafraîchissement accru de l’index, Google sera en mesure de mieux apprécier les modifications et les optimisations apportées par les référenceurs. Ils devront sans doute être plus minutieux et plus réactifs  en réajustant leurs « bonnes pratiques » et en effectuant des mises à jour plus fréquemment.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*