Google pousse la personnalisation des résultats de recherches avec Google+

Une mise à jour du moteur de recherche permettra d’obtenir des résultats plus personnalisés grâce à Google+.
Google motive ce changement de la sorte sur son blog « Vous devriez être capables de trouver votre propre contenu sur le web, les gens que vous connaissez, els choses qu’ils ont partagées avec vous, ainsi que les gens qui ne vous sont pas familiers mais que vous gagnerez peut-être à connaître ».

Une première fonctionnalité permettra d’obtenir pour une requête donnée ses publications au sein de Google+, ainsi que celles partagées par ses contacts. La fonction de remplissage automatique du Google proposera de consulter les profils de ses amis sur Google+ et les pages du réseau abordant une thématique particulière.

Ces filtres de recherches seront également appliqués aux images, en retournant à l’internaute les photos de ses contacts publiées sur Picasa ou Google+, en prenant en compte le titre, la description de l’image et les commentaires.

La mise à jour sera déployée dans les jours qui viennent sur la version anglaise du moteur de recherche. Il sera toujours possible de retrouver une page de résultats traditionnelle, sans toutes ces références à Google+.

Cette annonce est loin de plaire à Twitter, qui accuse Google de vouloir favoriser son réseau social dans les résultats de recherche.

La personnalisation des résultats de Google à l’aide de ses différents services risque, selon Twitter, d’altérer les résultats du moteur de recherche dans le but de favoriser son propre réseau social. Les portes paroles de Twitter ont déclaré « Comme nous avons pu le constater à plusieurs reprises, les informations apparaissent d’abord sur Twitter. Par conséquent, les comptes Twitter et les tweets sont souvent les résultats les plus pertinents. […] Nous craignons que les changements opérés par Google ne rendent plus difficile pour tout le monde de trouver ces informations. Nous pensons que c’est mauvais pour les gens, les éditeurs, les médias et les utilisateurs de Twitter. »

Twitter reproche à Google d’avoir retiré en juillet 2011 les messages en temps réel issus de son service de micro-blogging, mais Google déclare que Twitter a refusé de renouveler l’accord passé en 2009 et à ajouté une balise nofollow pour que ses pages ne soient plus indexées.

Concrètement, Twitter a peur que ses utilisateurs ne le quitte au profit de Google+, dont les résultats dans le moteur de recherche seraient alors plus visibles. En juillet 2011, Google retirait déjà de son moteur de recherche une fonctionnalité faisant apparaître en temps réel les messages issus de Twitter.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*