Google abuserait de sa position dominante

L’Union Européenne vient d’annoncer qu’elle se pencherait sur les activités de Google, tout particulièrement sur la manipulation des résultats du moteur de recherche, qui écarterait la concurrence au profit de ses solutions.

La plainte a été déposée par plusieurs de ses concurrents. S’il est avéré que la firme a bel et bien abusé de sa position dominante, elle pourrait être obligée de payer une amende faramineuse.

L’enquête tentera aussi de déterminer si Google a empêché certaines entreprises proposant des services similaires de faire de la publicité sur son moteur de recherche.

Google accepte la règle du jeu, sachant que sa position dominante le placerait un jour en porte à  faux. S’il reçoit une lettre de griefs de la Commission européenne, Google devra se défendre. Le cas échéant, Google risque une amende pouvant atteindre jusqu’à 10% de son chiffre d’affaires, soit un montant de l’ordre de 2,4 milliards de dollars si l’on se réfère à son chiffre d’affaire de l’année 2009.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*