Avec Google+, Google retente sa chance dans le Web communautaire

Le projet n’est disponible pour l’instant que sur invitation mais Google fait enfin taire les rumeurs concernant sa stratégie communautaire en présentant Google+. Google a expliqué « Nous souhaitons faire évoluer le partage en ligne pour qu’il soit aussi naturel, riche et nuancé que nos interactions dans la ‘vie réelle’ ». Ainsi, Google souhaite combler les failles des réseaux communautaires actuels tout en reproduisant les interactions sociales du monde réel.

En effet, Google+ propose de créer des cercles de connaissances pour apporter une certaine logique entre l’interlocuteur et le sujet de discussion, pour combler la mauvaise gestion des contacts de Facebook, jugée difficile d’accès par la plupart des internautes. « Nous n’agissons pas de la même manière avec tout le monde : nous racontons certaines choses à nos amis d’école, d’autres à nos parents et le strict nécessaire à notre patron », explique Google. Ces cercles permettront aussi de configurer différents degrés de confidentialité souhaités par les utilisateurs.

La fonctionnalité sparkles, ou déclics en français, devrait assurer l’élan des échanges au sein des cercles. En effectuant une recherche sur un sujet donné, on pourra diffuser le contenu relatif à ce sujet au sein d’un cercle d’amis. « Ces contenus originaux sont la source de conversations passionnées. Pourtant, trouver et partager exactement ce que l’on veut reste souvent compliqué, c’est pourquoi nous avons inventé le moteur de Déclics ».

Les conversations vidéos à plusieurs seront aussi faisables directement depuis le site. Il s’agit d’une version améliorée du module GTalk.

Les développeurs ont aussi préparé une application pour smartphone permettant de partager sa position géographique ou les clichés pris avec son téléphone. Chacune des photos sera automatiquement ajoutée à un album en ligne avec l’option de la partager sur l’un de ses cercles d’amis. Par ailleurs, parce qu’ « entre les appels à l’un et les SMS à l’autre, il n’est pas rare de s’emmêler les pinceaux. », le mobinaute sera en mesure de prendre part à une conversation groupée à partir de cette même application.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*