Les cybercriminels profitent de la révolution égyptienne

Les escrocs demandent de l’aide pour effectuer un transfert d’argent ou pour récolter des dons, suite à la révolution égyptienne qui conduit Hosni Moubarak à quitter son poste.
Ils demandent aux victimes d’avancer une somme destinée à couvrir des frais de gestion fictifs et promettent une partie de la somme transférée.
Ces cyber-escrocs « 419 » ont l’habitude de se servir de l’actualité et des situations instables pour arnaquer les internautes. Suite au tremblement de terre en Haïti en 2010, ils se faisaient passer pour La Croix Rouge, plus récemment, ils se sont aussi fait passer pour l’avocat d’Hosni Moubarak.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*