Les cybercriminels aiment les kits d’attaque

Les cybercriminels utiliseraient davantage les kits d’attaque d’après une étude menée par Symantec. Puissants et de plus en plus simples à utiliser, les kits d’attaque permettent aux cybercriminels de réaliser des attaques contre des systèmes informatiques même s’ils sont peut expérimentés.

L’étude de Symantec a été réalisée durant la période de juin 2009 à juin 2010. Celle-ci met en garde contre l’utilisation de plus en plus fréquente des kits d’attaque. Utilisés par un grand nombre de cybercriminels, ils doivent leur popularité d’une part à leur accessibilité sur le Web mais aussi à leur facilité d’utilisation. 61% des attaques auraient été réalisées via l’utilisation des kits d’attaque.

Les kits d’attaques ont fait leur apparition au cours des années 90. Leur utilisation est pour la plupart du temps dédiée :

  • Aux vols de données sensibles (informations bancaires).
  • À l’utilisation d’ordinateurs « zombies » (botnet).

Afin d’éviter ce genre d’attaques, il est vivement recommandé d’utiliser des solutions de protections, de types antivirus, pare-feu, antispam et antispyware, et bien évidemment de les maintenir à jour.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*