L’ANSSI protègera les systèmes d’informations français

L’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) vient de se voir confier un rôle dans la défense de la France en cas de cyber-guerre ou de cyber-attaque contre les intérêts français, de l’Etat, ou des entreprises du pays.
« Celle-ci aura ainsi la charge, en cas d’attaque informatique majeure contre la Nation, d’organiser la réponse et de décider des premières mesures urgentes à faire mettre en œuvre notamment par les administrations et à terme par les opérateurs de communications électroniques », note le communiqué de l’agence.

L’agence veut donc garantir la sécurité des systèmes d’informations vitaux du pays, y compris les contenus diplomatiques ou militaires, tout en maintenant le pays en mesure de décider en toute indépendance des moyens qu’elle mettre en œuvre.

Sept axes d’efforts ont été programmés :

  • anticiper et analyser les menaces potentielles,
  • détecter les attaques,
  • alerter et réagir en conséquence,
  • développer les compétences nationales,
  • protéger les systèmes d’information de l’Etat et  des opérateurs d’infrastructures vitales,
  • adapter la législation nationale,
  • développer les collaborations internationales.

 

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*