Un éditeur de sécurité aurait élaboré un malware

Un reportage télévisé chinois a mis le doigt sur un montage entre NetQin et une société éditrice de logiciels pour mobiles, Feilliu. Les deux sociétés auraient développé un malware pour Smartphones. NetQin est accusé d’avoir encouragé sa diffusion sur des mobiles. Une fois l’infection réalisée, l’éditeur de sécurité proposait ses services aux victimes.

Ainsi, avec ce malware, l’appareil se connecte à Internet sans l’accord de son utilisateur puis télécharge et installe des applications. Le programme ralentirait aussi le fonctionnement général de l’appareil et se re-télécharge si l’utilisateur le supprime.

NetQin proposait alors de supprimer définitivement le malware. Il semblerait même qu’un scan de la solution NetQin signale automatiquement le programme malveillant et demande ensuite 2 yuans pour le supprimer.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*