Ares, un cheval de Troie à prendre très au sérieux

L’éditeur de solutions de sécurité, G Data, met en garde contre un nouveau malware : le cheval de Troie Ares.

Ce cheval de Troie est disponible à la vente pour les cybercriminels.

« Ares permet des infections par simple navigation sur des sites Internet infectés. Il dispose de beaucoup de variantes et peut être utilisé dans pratiquement tout type d’attaque. Le vol de données bancaires ne sera malheureusement pas la seule activité de ce code », explique Ralf Benzmüller, le directeur du G Data SecurityLabs.

Ce malware est accompagné d’un SDK complet et d’un « business model », c’est-à-dire qu’un droit de licence doit être payé à son créateur en cas d’utilisation ou de vente.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*