Des malwares dans des jeux mobiles pour espionner la Corée du Sud ?

corée du sud smartphoneSelon les services de renseignements sud-coréens, 20 000 smartphones « ont pu » être infectés par des malwares insérés dans des applications de jeux mobiles.

L’AFP rapporte ainsi : « D’après les services de renseignements, plus de 75.000 tentatives de piratage contre des agences gouvernementales, dont beaucoup émaneraient de Corée du Nord, ont été enregistrées entre 2010 et septembre 2014.

Au cours des dernières années, des pirates informatiques ont utilisé des logiciels malveillants ou des mails contenant des virus pour s’en prendre aux institutions militaires, aux banques, aux agences gouvernementales, aux chaînes de télévision et aux sites internet des médias de Corée du Sud.

Les enquêtes menées par le passé sur les cyber-attaques à grande échelle ont conclu à la culpabilité de la Corée du Nord. Celle-ci disposerait d’une unité dédiée au piratage constitutée d’au moins 3.000 personnes.

Pyongyang dément et accuse Séoul d’attiser les rumeurs pour favoriser les tensions entre les deux Etats rivaux. »

Les services de renseignements nationaux de la Corée du Sud ont indiqués avoir aidé les propriétaires des sites concernés et le gouvernement à éradiquer ces applications et empêcher de nouvelles tentatives de piratage.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*