Stuxnet : aurait-il détruit 1000 centrifugeuses ?

D’après le rapport de l’Institute for Science and International Security, situé à Washington, le ver Stuxnet pourrait avoir provoqué la destruction de près de 1000 centrifugeuses. L’attaque aurait eu lieu dans l’usine d’enrichissement d’uranium située à Natanz, en Iran.

Cependant, rien n’est certain et c’est pourquoi les auteurs du rapport ont utilisé le conditionnel. Effectivement, les autorités iraniennes ont confirmé que Stuxnet a infecté plusieurs installations nucléaires de l’Iran. Au même moment, 1000 centrifugeuses ont été déclassées dans le complexe de Natanz qui est en charge de l’enrichissement de l’uranium.

Le virus serait-il à l’origine de ce déclassement ?

 

Consulter le rapport complet de l’Institute for Science and International Security

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*