Les DNS de sites pris pour cibles « pour le fun »

« Nous déclarons ce jour comme celui du World Hackers Day. Amusez-vous bien ; ) h4ck y0u. »
Le message a été posté dans la journée du 4 septembre par le groupe TurkGuvenligi, qui revendique les hacks des sites de plusieurs titres de presse comme The Register, The Telegraph, la chaîne National Geographic, mais aussi Acer, Betfair, Vodafone, UPS et El Reg. Au total, c’est plus de 186 sites touchés.

Les pirates se vantent d’être parvenus à modifier les paramétrages DNS des sites, et non de les avoir fait tomber comme c’est généralement le cas. Ainsi, ils ont modifié le service permettant d’établir un lien entre une adresse IP et un nom de domaine afin de rediriger les visiteurs vers leur propre page. Réalisées davantage pour le sport que pour nuire à proprement parler, les attaques ont pris fin quelques heures plus tard et les sites ont retrouvé leur activité normale.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*