La CNIL enquête sur un défaut de sécurité au sein du groupe Crédit Mutuel-CIC

La CNIL a confirmé qu’une enquête sur les installations du groupe bancaire du Crédit Mutuel-CIC est en cours.
Le Canard Enchaîné avait publié le 28 décembre un article expliquant que les journalistes appartenant au même groupe que le Crédit Mutuel-CIC (le Bien Public, l’Est Républicain, le Dauphiné Libéré, Le Progrès, Vosges Matin, Les Dernières Nouvelles d’Alsace, le Républicain Lorrain) pouvaient consulter les données personnelles des clients, des informations internes et confidentielles.

Depuis, la CNIL s’est saisie du dossier et enquête sur le sujet. Deux contrôles ont déjà été effectués : « l’un a Strasbourg chez Euro-Information, structure regroupant les structures informatiques du groupe mutualiste et l’autre à Woippy au Républicain Lorrain, quotidien appartenant au groupe ». La Commission décidera après analyses des éventuelles poursuites à engager contre le groupe.

Les informations accessibles via ce défaut de sécurité du réseau interne du groupe étaient, entre autres,  les relevés d’identités bancaires, des courriels, des notes fiscales, des achats de titres.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*