Un site l’UMP laisse accessible les données d’adhérents

Numéros de téléphone, adresses, noms, professions, numéros d’adhérents… tout y est en libre service. Le site Internet de la section 86 de l’UMP, laisserai accessible depuis au moins 8 mois des données privées appartenant à la section Viennoise du groupe de pensée de Nicolas Sarkozy. Plus d’un mois après que le site Zaraz.com ait contacté les administrateurs du site afin de leur signaler le problème, les informations sont toujours accessibles.

Si une seule des personnes comprises dans cette liste dépose plainte auprès de la CNIL, l’organisme risque une sanction pouvant atteindre 5 ans d’emprisonnement et 300 000 € d’amende.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*