La fraude informatique arrive par téléphone

Microsoft appelle à la prudence. En effet, au cours des derniers mois, des utilisateurs de nombreux pays dans le monde (Australie, Angleterre, Etat-Unis, Canada entre autres) ont signalé qu’ils avaient reçu « d’étranges appels téléphoniques ». Le mode opératoire est simple, à partir de bases de données, les victimes sont contactées par téléphone et, pensant s’adresser à une société fiable, font confiance à un interlocuteur leur garantissant d’agir dans l’intérêt de leur ordinateur.

Au Canada par exemple, en prétendant travailler pour Virtual PC Doctor, on les informe que leur ordinateur pourrait être infecté, on demande ensuite à l’utilisateur d’ouvrir son ordinateur et d’effectuer une série d’opérations pour que l’opérateur puisse contrôler l’ordinateur à distance et ainsi effacer les virus qui s’y trouvent.
Les « spécialistes » assurent à leurs victimes que Virtual PC Doctor est partenaire de Microsoft, ce que ce dernier nie totalement. « Ils ne font pas du tout partie de nos partenaires. D’ailleurs, Microsoft n’effectue jamais d’appels non sollicités. Cela va totalement à l’encontre de nos politiques », indique Mohammad Akif, chef national de la sécurité et de la protection de la vie privée chez Microsoft Canada.
Précisons que le coupable dans ce cas là n’est pas nécessairement Virtual PC Doctor et que ces opérateurs utilisent le nom d’une entreprise réelle pour mettre en confiance leurs victimes.

Microsoft suggère aux personnes qui pensent avoir été victimes de fraude informatique de ce genre de désinstaller tous les logiciels qui ont été téléchargés sur l’ordinateur, voire même de reformater le disque dur si des fichiers refusent de s’effacer.

Il est tout à fait probable que ce type de fraude arrive en France d’ici peu, si ce n’est pas déjà le cas. La prudence est donc de mise et notons qu’il est bien entendu absolument déconseillé de donner le contrôle de son ordinateur à des étrangers.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*