La commission Européenne veut introduire le « droit à l’oubli »

La commissaire européenne Viviane Reding a décidé de revoir la directive européenne sur la protection de la vie privée, qui date de 1995. Elle souhaiterait donner aux internautes un réel contrôle sur leurs informations personnelles.

La Commission Européenne désire instaurer un « droit à l’oubli » quand les données ne sont plus nécessaires ou que les utilisateurs veulent les effacer. Ces nouvelles règles visent particulièrement les réseaux sociaux, tels que Facebook et Twitter, et des services comme Google Street View. De plus, la Commission Européenne souhaiterait appliquer ces règles aux fichiers de police et de justice.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*