3 Anonymous arrêtés en Espagne et 32 en Turquie

Ce vendredi, 3 hackers ont été arrêtés en Espagne. Ils sont soupçonnés d’appartenir au réseau Anonymous espagnol. Au domicile de l’un des pirates, la police a trouvé un serveur utilisé lors des attaques contre le gouvernement d’Egypte, de Libye, d’Iran, mais également contre Sony début avril (mais sans rapport avec l’attaque du 16 avril ayant entrainé la fuite de millions de données). Récemment, ils auraient aussi attaqué le site du Parlement espagnol et de la police Catalogne.

En réaction à ces événements, les Anonymous ont attaqué ce weekend le site de la police espagnole, www.policia.es. Le groupe de pirates a déclaré dans un communiqué : « nous n’avons pas de membres et nous ne sommes pas un groupe constitué, vous avez arrêté trois citoyens s’exprimant par eux-mêmes ».

Hier, la Turquie a annoncé avoir arrêté 32 pirates soupçonnés d’appartenir aux Anonymous et d’avoir participé à des attaques visant les sites du gouvernement turc, pour dénoncer la censure d’Internet.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*