Les derniers articles

Vidéo de Matt Cutts : les balises schema.org

Matt CuttsCette semaine, Matt Cutts publie une nouvelle vidéo sur les balises Schema.org pour les vidéos. Il répond à la question « Dois-je ajouter les balises schema.org pour les vidéos, même si elles sont également sur YouTube ? » en expliquant que ces balises aident le moteur à interpréter le contenu des vidéos et qu’il est donc préférable de les utiliser. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Google cesse de prendre en charge IE9

Les applications Web de Google ne seront plus optimisées pour fonctionner correctement sur IE 9. Les utilisateurs de Gmail ou autres services de Google Aps via Internet Explorer 9 seront avertis dans les prochaines semaines, et encouragés à utiliser un navigateur plus récent et prenant mieux en charge le HTML5/CSS3.

Partager : Facebook Twitter Plusone

La NSA infiltre les serveurs de Google et Yahoo

NSAAprès le scandale de PRISM, la NSA n’a pas fini de s’attirer les foudres des internautes en fouinant dans les données des acteurs du net.

Cette fois, c’est un programme baptisé MUSCULAR qui secoue la Toile : opéré avec le Government communications headquarters, l’homologue britannique de la NSA, le programme permet aux deux agences de renseignement de récupérer des données depuis les fibres optiques utilisées par les plus grands acteurs d’Internet comme Google et Yahoo !.   Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Google lance le label « Marchands de confiance » en France

googleLancé l’année dernière aux USA, le programme de certification gratuit « Marchands de confiance » vise à « aider les internautes à effectuer leurs achats en ligne en toute sérénité, et à offrir aux sites marchands un nouveau moyen de fidéliser leurs clients » basé sur la confiance. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Adobe piraté : 38 millions d’utilisateurs touchés

AdobeAu début du mois, nous apprenions que les serveurs d’Adobe avaient subi une importante intrusion malveillante. Abode annonçait que l’attaque avait compromis les données de 2,9 millions de ses membres enregistrés. En réalité, il s’agirait plutôt de 38 millions. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone