Le gouvernement américain veut retarder le déploiement des nouvelles extensions

L’administration américaine a, via un courrier envoyé le 2 décembre, demandé à l’ICANN de ne pas ratifier le manuel du candidat. Cet événement devait avoir lieu lors de la réunion de Carthagène (du 5 au 10 décembre).

Voici ce qui est reproché à l’ICANN :

  • L’ICANN n’a pas suffisamment étudié l’impact économique qui serait engendré par l’arrivée d’un nombre important de nouvelles extensions.
  • Le manque d’informations sur certaines décisions prises par l’ICANN, telle que la séparation entre les Registres et les Registrars.

Cette 39ème réunion internationale de l’ICANN risque d’être assez déplaisante pour les nombreux participants qui attendent avec impatience le lancement du programme des nouvelles extensions.

Toutefois, le Conseil d’administration prendra la décision de valider le manuel du candidat ou de le différer ce 10 décembre.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*