Les erreurs de l’opération « Save Our Children »

Aux Etats-Unis, dans le cadre de l’opération « Save Our Children », les autorités de protection de la propriété intellectuelle ont procédé à la fermeture de sites hébergeant du contenu pédophile. Mais une erreur s’est glissée dans la procédure et la redirection de l’ensemble des sous-domaines de l’adresse ooo.com, appartenant au fournisseur de DNS gratuits FreeDNS.

Résultat : 84 000 sites se sont vus affublés d’une bannière très voyante les accusant de diffuser du contenu pédopornographique alors qu’il n’en était rien. La bannière est restée affichée pendant plus de 3 jours sur certains sites.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*