Choisir un nom de domaine pour une e-boutique

Vous voulez vous lancer dans la vente en ligne ? Pour cela il faut un nom à votre boutique, que vous utiliserez également pour le nom de domaine de votre site, et cela réduit déjà considérablement le choix.                                                                                                                                                           
De façon générale, une boutique dont le nom est trop long, compliqué à retenir, à écrire, ou à épeler, n’est pas idéale. Sur Internet, c’est pareil, et c’est même pire. Vous devez garder à l’esprit que votre client internaute va en premier lieu retenir le nom de votre boutique, donc en toute logique pour lui, il correspondra au nom de votre domaine. S’il faut retenir un nom à rallonge, vous perdez déjà plus de la moitié de vos clients potentiels. Sur Internet, on ne peut pas se souvenir de vous comme de « la boutique qui fait l’angle, à côté de la boulangerie, dans la rue piétonne ».

1. Choisir votre nom de domaine

  • Le choix du nom

Évidemment vous préfèrerez choisir un nom en rapport avec votre activité, mais qui vous permettra aussi d’être bien référencé, et éventuellement, qui pourrait bien s’exporter si vous comptez investir des marchés étrangers.

Mais trouver un nom de domaine composé d’un mot clé qui correspond parfaitement aux produits que vous commercialisez n’est pas évident. Voiture.com pour un vendeur de voitures est l’idéal, mais les chances pour qu’un tel nom soit disponible sont pratiquement nulles. En outre, il serait d’autant plus difficile d’acquérir tous les suffixes possibles, comme le .COM, .FR, .NET… Or acheter un nom en .FR alors qu’un concurrent possède le même en .COM n’a pas de sens pour l’internaute. En effet, le message « Nous sommes le .FR mais le même nom en .COM est un concurrent » n’est pas audible pour les clients, vous ne pouvez pas le leur expliquer.

Donc idéalement, il faudrait disposer de plusieurs extensions pour un même nom de domaine (voiture.fr, voiture.com, voiture.net, voiture.org…). Car si un jour, par exemple, un géant américain arrive sur le marché européen avec son site voiture.com et que vous ne possédez que le nom de domaine voiture.fr, votre site risque d’être déclassé. En effet, il suffit que ce site ait plus de moyens, techniques et financiers, que vous pour vous faire perdre votre position. De la même façon, il faut penser à acheter les noms de domaine correspondant au singulier ou au pluriel, à des conjugaisons différentes, avec et sans tiret… Cela représente parfois beaucoup de noms de domaine mais c’est le prix à payer pour éviter de vous faire parasiter votre marque.

  • Nombre de mots-clés

Avec trop de mots-clés, la mémoire des internautes est trop sollicitée. Essayez de vous en tenir à un ou deux mots-clés idéalement.

  • Longueur du nom

Si vous souhaitez donner pour nom à votre site « www.jean-jacques-entreprise-experts-en-génie-climatique-du-nord-pas-de-calais.fr », pensez à vos clients ! En effet, devoir taper l’adresse complète du site dans un navigateur est plutôt contraignant et ennuyeux et surtout, cela augmente les risques de fautes de frappe et fautes d’orthographe (qui mènent parfois sur d’autres sites, comme nous l’avons vu avec le typosquatting). 

Favorisez aussi autant que faire se peut un nom accrocheur, qui restera facilement en mémoire des internautes, et évitez les traits d’union à tout bout de champ.

  • Les mots-composés

Associer plusieurs mots-clés séparés par un tiret est aussi une solution, qui vous aidera à obtenir un bon référencement au sein des moteurs de recherche. Mais il ne faut pas tomber dans l’excès en mettant trop de mots-clés dans votre nom de domaine afin que les moteurs ne l’interprète pas comme un site dont le contenu n’est pas intéressant pour l’internaute.

L’idéal est évidemment d’avoir un nom aussi court que possible, mais il reste plus intéressant de choisir votre nom de marque en tant que nom de domaine, quitte à acheter les noms de domaine formés de mots-clés qui vous intéressent et ensuite les rediriger vers votre site principal.

  • Une adresse e-mail trop longue

Avec un nom de domaine trop long, vous aurez également des adresses e-mails trop longues, que les clients ne parviendront pas à retenir. Si votre site s’appelle par exemple « www.jean-jacques-entreprise-experts-en-génie-climatique-du-nord-pas-de-calais.fr », vous pourriez avoir un e-mail comme ceci : jean-jacques-entreprise@expertsengenieclimatique.fr, ou encore relationclient@jeanjacquesentreprise.fr.

  • Créez votre nom

Si vous voulez créer un nom pour votre nom de domaine, vous pouvez parfaitement l’inventer, mais il n’est pas nécessaire que le nom ne veuille rien dire. S’il évoque quelque chose ou est lié à votre secteur d’activité, c’est tout de même préférable. Cependant créer un nom de A à Z, en composant un nom propre qui n’est pas dans le dictionnaire a tout de même l’avantage de coûter moins cher lors de l’achat des noms de domaine.


2. Quelques précautions à prendre

  • Le nom

Un nom bizarre ne rassure pas l’internaute, et pour vendre en ligne, la confiance est primordiale.

Par ailleurs, si vous prévoyez de vendre vos produits à l’étranger par la suite, assurez-vous que le nom que vous avez choisi n’est pas mal connoté dans d’autres pays (insulte, contresens, mot ridicule…).

  • L’orthographe

Avec un nom de domaine comprenant des mots trop compliqué à écrire ou à retenir, l’internaute risque de faire des fautes et de ne pas vous trouver facilement. Et sur Internet, si le client ne vous trouve pas immédiatement, il ne vous cherchera pas et ira chez la concurrence.

  • Les nombres

L’utilisation des nombres dans un nom  de domaine est risquée. Si votre entreprise possède un nom qui pourrait être composé de chiffres ou nombres, son écriture risque de poser des problèmes de confusion. Si on peut, par exemple, écrire « tel2phone.com » tout comme « teltophone.com », essayez de réserver les deux versions du nom. Ainsi, l’internaute pourra vous trouver même s’il a mal écrit votre nom de domaine.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

3 réflexions au sujet de « Choisir un nom de domaine pour une e-boutique »

  1. Publié par gueye

    Merci beaucoup pour l’info et bonne continuation pour la suite. Article intéressant.

  2. Publié par lili

    Bonjour, j’aimerais créer une societe ou un statut auto entrepreneur, j’hésite sur le nom. J’aimerais avoir des avis sans trop pouvoir divulguer ma trouvaille. Pouvez vous me proposer une idée.
    Bien à vous.
    Lili