Bien choisir l’extension de votre nom de domaine

Vous le savez peut-être… mais je me permets ce petit rappel pour les personnes ayant un niveau identique au mien en la matière (c’est-à-dire pas grand-chose avant que Mathias me fournisse des explications !)

Le nom de domaine est une suite de caractères, comportant 2 éléments :

  • Le nom de l’entreprise, de l’entité, de la marque ou du produit ou encore du sujet du site Web auquel il est destiné,
  • L’extension : .fr, .com, .info, .org… à choisir en fonction de votre pays ou de votre secteur d’activité.

Il existe de multiples extensions possédant chacune des spécificités, connotations et restrictions dont je vais aujourd’hui vous parler (de manière non exhaustive, étant donné leur nombre extravagant !).

En effet, contrairement à ce que je croyais, on ne choisit pas une extension « au pif » comme un melon ! Je m’aperçois qu’il est indispensable de connaître toutes ces particularités pour faire le bon choix.
Les pistes vous aidant à sélectionner votre extension sont dans la suite !

Les extensions internationales (ou gTLD, generic Top Level Domain).com .net .org .info .biz .mobi

Ces extensions sont accessibles à tous, c’est-à-dire que tout un chacun peut déposer des noms de domaine dans l’une ou l’autre de ces extensions, sans restriction de nationalité, de territoire ou de secteur d’activité.

Il n’existe aucune différence d’utilisation entre ces extensions, mais elles revêtent des connotations différentes, car elles étaient initialement destinées à des cibles bien précises.

Ces connotations orientent encore aujourd’hui le choix des déposants : 

  • .com pour « commercial »
  • .net pour « internet »
  • .org pour « organisation »
  • .info pour « information »
  • .biz pour « business »
  • .mobi pour « mobile »

Le .com est l’extension mondiale par excellence, la plus répandue, la plus prisée mais aussi la plus saturée…

Les extensions locales (ou ccTLD, country code Top Level Domain)

La majorité des extensions locales sont des extensions nationales : chaque pays (ou presque) dispose en effet de son extension nationale :

  • France : .fr
  • Belgique : .be
  • Pays Bas : .nl
  • Espagne : .es
  • Maroc : .ma
  • Israël : .il
  • Argentine : .ar
  • Inde : .in
  • Soudan : .sd, …

Choisir une extension nationale c’est doter son site Internet d’une dimension nationale. Ainsi, un site .fr sera identifié par les internautes comme « français ». Cela peut se révéler d’un intérêt considérable pour toucher une cible nationale particulière.

Si certaines extensions nationales sont « ouvertes », c’est-à-dire peuvent faire l’objet de dépôt par quiconque sans contrôle de territorialité ou de nationalité (ex : .be, .es), d’autres font l’objet de règles d’attribution plus limitatives :

  • obligation de résidence dans le pays concerné par l’extension,
  • interdiction aux particuliers,
  • limitation du nombre de dépôts par déposant,
  • obligation de justifier d’un droit au nom (être titulaire d’une marque déposée, par exemple), …

D’autres extensions entrent également dans cette catégorie des extensions locales, car une restriction géographique leur est appliquée :

  • .eu : réservée aux personnes (physiques ou morales) disposant d’une adresse dans l’un des pays membres de l’Union Européenne
  • .gouv : réservée aux entités gouvernementales
  • .cat : réservée aux personnes (physiques ou morales) justifiant d’un lien avec la communauté linguistique et culturelle catalane, …

Les extensions sponsorisées (ou sTLD, sponsorised Top Level Domain)

Elles sont réservées à des entités répondant à des critères précis, le plus répandu étant l’appartenance à une même branche d’activité :

  • .aero : réservée aux entreprises de l’aéronautique
  • .museum : réservée aux musées
  • .coop : réservée aux coopératives, …

Une extension particulière à vu le jour il y’a quelques mois : le .tel. Pour résumer, c’est votre carte de visite sur Internet, une fiche interactive recensant l’ensemble des moyens de communication dont vous disposez. Je vous apporterais toutes les précisions dans un prochain article (dès que j’aurais compris tout ce que m’a expliqué Mathias !).

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour choisir une extension en adéquation avec votre site Internet et le public que vous souhaitez toucher. D’ailleurs, petit conseil de dernière minute : pensez à déposer un nom de domaine court, simple et qui vous correspond ! Par exemple, si vous déposez le nom de votre entreprise à forte notoriété, les internautes vous trouveront facilement lorsqu’ils feront une recherche sur Internet. Il en est de même si votre nom de domaine est facilement mémorisable ou comporte un terme réellement distinctif au plus près de votre activité.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>