Le .FR s’ouvre à toute l’Europe

A partir du 6 décembre, les sociétés et les personnes physiques membres de l’Union Européenne pourront accéder au .FR et à toutes les autres extensions françaises gérées par l’AFNIC.

Il suffira, pour les personnes physiques, de résider dans l’un des Etats membres de l’UE et pour les personnes morales, d’avoir leur siège ou établissement principal sur le territoire de l’un des Etats membres, soit :

  • Autriche
  • Belgique
  • Bulgarie
  • Chypre
  • République Tchèque
  • Allemagne
  • Danemark
  • Estonie
  • Espagne
  • Finlande
  • Les Aland
  • France
  • Guadeloupe
  • Guyane Française
  • Martinique
  • Réunion
  • Terres Australes et Antarctiques Françaises
  • Mayotte
  • Polynésie Française
  • Nouvelle Calédonie et ses dépendances
  • Saint-Pierre et Miquelon
  • Wallis et Futuna
  • Royaume-Uni
  • Gibraltar
  • Grèce
  • Hongrie
  • Islande
  • Irlande
  • Italie
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Lettonie
  • Malte
  • Pays-Bas
  • Norvège
  • Pologne
  • Portugal, Les Açores, Madère
  • Roumanie
  • Suède
  • Slovénie
  • Slovaquie

Mais également :

  • Suisse
  • Liechtenstein

Le 6 décembre également, 5 autres extensions jusque là fermées ou non activées seront ouvertes en même temps aux Français et aux Européens :

  • le .RE de l’Île de la Réunion,
  • le .WF de Wallis et Futuna,
  • le .TF des Terres Australes et Antarctiques,
  • le .PM de Saint-Pierre et Miquelon
  • le .YT de Mayotte.

Ces extensions obéiront désormais aux mêmes règles d’enregistrement que celles régissant le .FR.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*