Google prend des mesures pour lutter contre la contrefaçon

Pour lutter contre les sites de contrefaçon de marques qui ont recours à ses services, Google souhaite répondre aux plaintes pour contrefaçon et abus d’AdWords.

Depuis le 14 septembre 2010, les annonceurs peuvent acheter aux enchères des mots clés correspondant à des marques de leurs concurrents. L’Union des Annonceurs, l’Union des Fabricants, le Syndicat de la presse quotidienne nationale et le Syndicat de la presse magazine avaient fait part de leurs inquiétudes à Google. Selon eux, ce changement de politique est « source de développement de situations illégales – actes de parasitisme, de concurrence déloyale ou de contrefaçon, risque de confusion pour le consommateur en recherche de références fiables – face auxquelles Google ne peut rester sans réponse ».

Google s’est alors engagé à répondre aux plaintes pour contrefaçon et abus d’AdWords dans un délai de 24 heures. Une page d’aide permettra également de trouver des formulaires afin de rapporter des abus. Google travaillera aussi plus étroitement avec les propriétaires de marques pour identifier les contrefacteurs et mieux les exclure du programme AdSense.

A ce jour, la firme aurait déjà fermé 50 000 comptes AdWords renvoyant vers des sites de vente de produits contrefaits.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*