Sites de rencontres: les pièges à éviter

sites de rencontresBon… la Saint Valentin c’est dimanche (difficile de passer à côté, toutes les publicités du moment sont thématiques). Mais comme je ne suis pas très fleur bleue et que vous mangez de la Saint Valentin à toutes les sauces, plutôt que de vous dire ce que vous devez offrir à votre conjoint(e) (en plus, nous on ne le/la connait pas votre amoureux(se), on ne sait pas ce qu’il/elle aime !), j’ai préféré avertir les cœurs solitaires à la recherche de l’amour des pièges à éviter sur les sites de rencontres. Parce qu’un cœur averti un vaut deux, j’ai fait le tour des différents dangers que vous pourriez rencontrer (et je peux vous dire qu’ils sont nombreux) !

Avec plus de 13 millions de célibataires en France, le marché est en pleine forme ! Et les escrocs en tout genre l’ont bien compris. Arnaqueurs, bots, chantage, abonnement impossible à résilier, usurpation d’identité… Bon courage!

Les faux profils

Les sites de rencontre n’ont pas l’obligation de vérifier les informations transmises par les internautes lors de leur inscription. Les faux profils sont donc courants et il est difficile de savoir qui est vraiment derrière l’écran. Le beau Paul, 35 ans, bien sous tous rapports, peut-être Jacques, 65 ans et adepte d’on-ne-veut-pas-savoir-quoi.

D’autre part, certains sites n’hésitent pas à créer de faux membres, pour gonfler artificiellement leur base d’utilisateurs et vous laisser penser que sur la quantité folle d’inscrits, vous trouverez bien chaussure à votre pied ! Et vous, vous perdrez votre temps à essayer d’entrer en contact avec des personnes qui n’existent pas et ne vous répondront jamais. Certains vont même jusqu’à payer des animatrices pour chatter avec les membres, juste pour garder les abonnés le plus longtemps possible.

L’abonnement tacitement reconductible

L’abonnement mensuel payant est parfois renouvelé automatiquement tous les mois, ou tous les ans. De nombreux abonnés se retrouvent à payer plusieurs mois par inattention, sans l’avoir voulu. Surtout que les méthodes pour se désinscrire ne sont pas toujours des plus simples, pour vous décourager – et ça marche. Prenez bien le temps de lire les conditions d’utilisation et d’abonnement du site avant de vous inscrire, pour être sûr que cela vous convient.

L’incitation au clic

Les bots s’incrustent aussi sur les sites de rencontres. Ces programmes informatiques se cachent derrière de faux profils pour vous envoyer des messages vous incitant à cliquer sur un lien renvoyant sur des sites porno ou de webcams. Des tonnes de pop-ups surgissent, vous êtes obligé de cliquer dessus. Dans le meilleur des cas cela génère juste de l’argent et ne vous cause pas de tort, sinon ça peut aussi vous rediriger sur un site infecté.

L’usurpation d’identité

Pour créer de faux profils, il faut des photos et des informations crédibles. Pourquoi pas les vôtres ? Le site de rencontres Ashley Madison, par exemple, a été piraté l’an dernier. Toutes les données de ses membres ont pu être exploitées et leurs identités usurpées. De quoi vous pourrir la vie…

Les mauvaises rencontres

Quel que soit le profil de l’escroc, sa motivation est toujours l’argent (alors que vous, vous n’êtes qu’amour et à mille lieux d’imaginer ces comportements !). Il y a par exemple :

  • Les beaux parleurs (à décliner aussi au féminin) qui parviennent à vous soutirer de l’argent. Cela peut paraître insensé, mais les escrocs sont particulièrement habiles et savent jouer sur la corde sensible de leurs victimes émotionnellement fragiles. Ils leur expliquent que pour une raison X ou Y ils ont un besoin urgent d’argent, et une fois l’argent versé (quelques centaine ou milliers d’euros, voire 2 millions d’euros), ils disparaissent pour se consacrer à un nouveau pigeon. Vous voilà plumé et triste.
  • Les maîtres-chanteurs, qui parviennent à vous mettre en confiance et à vous faire faire des cochonneries devant votre webcam. Oups, vous avez été filmé à votre insu et si vous ne versez pas la somme demandée, la vidéo sera diffusée à votre entourage. Mais si vous payez, ne croyez pas que le chantage s’arrêtera là. Oooh que non ! Et s’il est réalisé par un(e) ex avide de vengeance, on appelle ça le « revenge porn ».

 

Certains profils, sans être des escrocs, peuvent aussi réserver des surprises :

  • Les détectives privés, sur les sites d’adultères principalement, qui se font passer pour des membres lambda.
  • Les escortes, qui viennent se constituer une clientèle.

Sites de rencontres: les bonnes pratiques pour ne pas tomber dans le panneau

  • Pour trouver le bon site : vérifiez que les informations de la page de mentions légales sont cohérentes.
  • Lisez, même si c’est pénible, les conditions générales d’utilisation et les conditions générales de ventes. C’est important. Vraiment.
  • Vérifiez les avis des internautes à propos du site en faisant une recherche du type « nom du site + arnaque»
  • Les sites de rencontres qui se respectent ont généralement un lien qui permet de signaler les membres malhonnêtes. Utilisez-le sans scrupule, cela peut éviter à d’autres de vivres des drames.
  • Protégez votre vie privée ! C’est une étape capitale dans votre recherche de l’amour en ligne : hormis les informations sur votre personnalité, pour établir votre profil, ne donnez pas d’informations personnelles sensibles, comme vos coordonnées, votre nom de famille, l’endroit où vous travaillez ou encore l’état de vos finances. Et je ne parle même pas des informations compromettantes telles que des histoires qui pourraient être utilisées contre vous ou des images de vous dénudé(e)…
    D’ailleurs, choisissez une photo de vous que vous n’avez pas déjà publiée ailleurs (sur les réseaux sociaux par exemple) afin que l’on ne puisse pas retrouver votre identité ailleurs sur le net.
  • N’envoyez JAMAIS d’argent (ou d’informations bancaires) à un(e) inconnu(e), même si cela fait 2 mois que vous chattez 3 heures par jours, que vous pensez tout savoir de lui (d’elle) et qu’à vos yeux ce n’est plus du tout un inconnu. N’oubliez pas : derrière l’écran peut se cacher n’importe qui.
  • Ne vous fiez pas aux images. Les photos de profils peuvent avoir étés récupérées sur Internet et appartenir à quelqu’un d’autre. Même les vidéos de webcam que vous voyez peuvent ne pas représenter réellement la personne de l’autre côté de l’écran.
  • Ne vous mettez pas tout nu devant votre webcam (coucou, c’est toujours un(e) strict(e) inconnu(e) de l’autre côté !).
  • Soyez vigilant(e) et faites preuve de bon sens. Si vous êtes dans un état de détresse émotionnelle, vous êtes la cible idéale, alors analysez avec recul les échanges que vous entretenez et identifiez les signes suspects. Posez-lui des questions sur tout ce qui peut vous paraître étrange dans son profil ou discours. Si ses réponses sont incohérentes, fuyez.
  • Quelqu’un qui vous semble parfait (peut-être même trop) tombe fou amoureux trop rapidement, se montre pressant, et vous propose de chatter sur une messagerie gratuite ? Posez-vous des questions…
  • Échangez par téléphone avec lui/elle avant d’aller plus loin. Si la personne trouve toujours des excuses pour ne pas se montrer ou faire entendre sa voix, il y a un loup.

 

« Comme si trouver l’amour était chose aisée, voilà qu’il faut aussi se méfier de tout et de tout le monde », êtes-vous en train de penser ! Les victimes de ces arnaques sont légion, et si vous vous demandez comment on peut se faire avoir de la sorte, Le Monde a recensé un certain nombre de témoignages d’internautes expliquant les pièges dans lesquels ils sont tombés, par naïveté et par désir d’amour.

Aujourd’hui les histoires d’amour s’écrivent souvent sur Internet. C’est devenu un moyen comme un autre de rencontrer des gens, de se lier d’amitié et plus si affinité. Alors quoi de plus naturel que de vouloir tenter l’expérience des sites de rencontres, après tout ? Il suffit de garder ces informations en tête et d’adopter les bons réflexes pour éviter les pièges et vivre une belle histoire !

Et si par hasard vous êtes branché sites de rencontres atypiques, je peux vous en proposer quelques-uns

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*