Le projet Agriculture Connectée : Une connexion Satellite Haut-Débit sur le champ

agriculture connectéeLa Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles, Orange et NordNet lancent le projet national « Agriculture Connectée ».

L’accès au très haut débit est un élément important pour développer la compétitivité des exploitations agricoles. Il est aussi un facteur d’attractivité pour les territoires ruraux et leurs habitants, qui peuvent accéder à tout le potentiel offert par le monde numérique. Or, à ce jour, certaines exploitations agricoles ne disposent pas toujours d’une connexion ADSL à un débit suffisant pour pouvoir valoriser leur activité et leur territoire.

La FNSEA, Orange et NordNet partagent la conviction suivante : pour offrir à ces territoires, dès maintenant, un accès au Très-Haut Débit, les technologies telles que le satellite constituent une solution alternative, immédiatement disponible et complémentaire au développement de la fibre optique.

C’est la raison pour laquelle le partenariat « Agriculture Connectée » a vu le jour : 22 exploitants bénéficieront gratuitement durant un an d’une connexion Internet par satellite et donc de débits allant jusqu’à 20 Mbps en réception et 6 Mbps en émission, grâce à la technologie satellitaire KA-SAT opérée par Eutelsat.

Le satellite pourrait permettre aux exploitants agricoles de gérer au quotidien leurs activités, de donner vie à leurs projets numériques et d’ouvrir de nouveaux champs d’applications numériques à des coûts compétitifs.

Pendant cette période, les exploitants agricoles pourront tester les fonctionnalités du matériel mis à leur disposition et les performances de la connexion, afin de mesurer si elles répondent à leurs besoins et à leurs attentes.

Les sites feront l’objet d’un processus d’identification conduit par la FNSEA en liaison avec les Délégués régionaux d’Orange et les équipes de NordNet.

L’opération se déroulera en 3 étapes :

  • La sélection des exploitations agricoles
  • Le déploiement des équipements
  • L’utilisation gratuite du service jusqu’en octobre 2105.

 

Après 3 mois d’utilisation, les agriculteurs seront invités à dresser un premier bilan des performances de la solution mise en œuvre. A l’issue de l’expérimentation, un bilan complet sera effectué avec les agriculteurs.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*