Facebook revoit ses options de confidentialités

La concurrence de Google + pousse Facebook à revoir ses options de confidentialités. Désormais, le réseau social devrait permettre de cibler plus facilement des groupes de contacts pouvant accéder à différents types de contenus. Dans les jours qui viennent, Facebook ajoutera de nouvelles options, parfois proches de celles proposées par Google +. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Le Contrôle Parental : halte aux dangers du Web !

controleparentalQuel que soit leur âge, dans le monde virtuel, les enfants sont exposés à des dangers bien réels : pornographie, incitation à l’anorexie ou au suicide, intimidation, violence et haine, addiction aux jeux, prédateurs sexuels… Il faut avoir conscience que sur Internet, vos enfants peuvent entrer en contact avec absolument n’importe qui, ce qui en fait un outil idéal pour les personnes mal intentionnées.

Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Un « concours » qui ne fait pas l’unanimité…

RankMyHack est un site permettant de classer les hackers selon leurs méfaits. Selon la popularité et la difficulté du site que le pirate attaque, un certain nombre de points lui et attribué. Il est aussi possible d’effectuer des « combats » : chacun des participants doit réussir à s’introduire sur un maximum de sites en un temps limité. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Les malwares préfèrent Android

Android est de plus en plus présent sur les smartphones et est donc de plus en plus pris pour cible par les malwares. Selon un rapport de McAfee, les malwares s’attaquant au système d’exploitation de Google prennent parfois la forme de simples mises à jour d’applications ou du système pour récupérer les données privées des usagers. Le nombre d’attaques ciblant Android est donc en hausse sur la période du 1er et 2e trimestre 2011, ainsi les malwares visant l’OS seraient en hausse de 76%. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Un pirate de Facebook jugé en Grande-Bretagne

Glenn Steven Mangham, étudiant de 25 ans, est actuellement entendu par la justice britannique pour avoir visité plusieurs fois les serveurs de Facebook. Il est accusé de s’être introduit frauduleusement dans les serveurs du réseau social, en effet, il s’est d’abord introduit sur le « puzzle server » du réseau (un serveur spécial dédié aux développeurs), ensuite il se serait concentré sur le serveur utilisé pour la gestion de la messagerie interne de Facebook. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone