Formulaire d’alerte suicide sur Facebook

Facebook est sur le point de mettre en place un formulaire de prévention qui permettrait aux utilisateurs de signaler les pulsions suicidaires de l’un de leurs contacts. Ce formulaire est destiné à « alerter l’équipe de Facebook en charge des utilisateurs ». Rempli par l’un des « amis » de la personne concernée, il demandera ainsi des informations précises comme le nom complet du membre et des exemples de messages laissant penser qu’il compte attenter à sa vie. « Quand nous recevons un rapport, nous l’évaluons pour déterminer si nous devons contacter ou par la police » explique Facebook. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Facebook travaille sur sa politique de confidentialité

Le réseau social a produit un document simplifié expliquant sa politique de confidentialité dans des termes plus compréhensibles du grand public. En effet, la complexité de ses termes et conditions d’utilisation a été souvent critiquée. De l’aveu même de Facebook, le document actuel est « plus long et que la Constitution américaine, sans les amendements ». Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Piratage atypique : 250 000 utilisateurs Facebook sur un site de rencontre

Deux hackers ont piraté les données personnelles Facebook de façon plutôt originale. 250 000 profils de membres du réseau social ont été collectés puis regroupées dans un site de rencontre intitulé « Lovely Faces ».

Le site affiche le nom, la photo, la localisation géographique des ses « utilisateurs » et les classe en fonction de leurs goûts et de leur personnalité, grâce aux nombreuses informations personnelles qu’ils postent quotidiennement. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone

Un spammeur condamné à verser 360 millions de dollars à Facebook

Facebook a obtenu la condamnation d’un spammeur pour avoir collecté plus de 100 000 identifiants de connexion de membres du réseau social et s’en être servi pour diffuser 7,2 millions de spams.

L’auteur du délit, Philip Porembski, a été reconnu coupable par un tribunal fédéral de San José d’avoir obtenu ainsi 116 000 identifiants de connexion. Il a été condamné à verser 360 millions de dollars d’amende à Facebook. Lire la suite

Partager : Facebook Twitter Plusone