Injection SQL sur WordPress 3.1.3

Une injection SQL vise tous les sites tournant sous WordPress 3.1.3. La gravité de la faille a été jugée « médium », elle obligerait un pirate à être en mode « rédacteur » pour l’exécuter. WordPress a diffusé un patch de sécurité pour corriger la faille.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*