Google détruit notre mémoire ?

Une étude indique que le fait d’utiliser Google lorsqu’une question se pose, plutôt que de faire appel à notre mémoire, userait progressivement nos capacités d’enregistrement et ferait appel à un système de « mémoire transactive ». On se rappelle de l’endroit où l’information est stockée et peut-être retrouvée plutôt que de l’information recherchée.

Partager : Facebook Twitter Plusone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*